Chaque année - une problématique... 2007 - Les Francas

LES FRANCAS

 

Site national : www.francas.asso.fr

Site des Alpes Maritimes : www.francas06.com

       


 
En juillet 2007, je représente le Président Michel Vauzelle à la Journée départementale des Francas des Alpes Maritimes. Le thème sur lequel ont travaillé les enfants de leurs Centres de loisirs est cette année là, la Protection de l’Environnement.

 

Je suis très attachée à l’Education populaire et laïque et je trouve là le meilleur moyen de faire passer ce message qui me tient à cœur de la formation de notre jeunesse à la citoyenneté.

Le Conseil Régional a signé une convention triennale avec les Francas de la Région Paca, entre autres associations d’Education Populaire, votée en plénière, en 2007.

Nous nous sommes engagés à soutenir leurs actions puisque les valeurs qu’ils défendent sont également les nôtres.

 

J’y fais un  petit discours préparé par les services puisque j’ai été prévenue assez tard et n’ai pas eu le temps de le préparer moi-même. (Ah oui, au fait, tous les textes qui sont sur ce blog, articles, discours, commentaires, ont été rédigés par moi et seulement moi. Je n’ai, ni chargé de mission,  ni secrétaire, ni collaborateur (ou trice)  pour m’aider. Je travaille seule et j’assume et ma mission d’élue de proximité sur le terrain et les exigences  administratives (courriers, rendez-vous, tenue d’agenda, appels téléphoniques, photocopies, etc. qui en découlent).

 

Mais au milieu du discours préparé, je pose les papiers et je parle de thèmes qui me sont chers, en particulier la Sécurité Routière puisque le public des Francas est exactement celui que je veux cibler. Cette piste que pourrait suivre les Francas pour l’année 2008 semble les interpeller et nous nous retrouvons en septembre pour travailler conjointement sur un dispositif annuel qui mettrait en œuvre la thématique de la Sécurité routière.

 

Mes interlocuteurs sont de vrais professionnels de l’Education, compétents et, efficaces.

Je fait donc plus ample connaissance avec Pierre Benhalla, Sami Cheniti et je retrouve Christophe Ettore, Adjoint de Marc Daunis. Ils sont le trium vira de la vie de la structure sur les Alpes-Maritimes. Christophe est détaché de l’Education Nationale.

  

Il nous faut plus de 3 mois de réunions pour finaliser le projet mais il est déposé à la mission Sécurité dans les temps et en février 2008, les actions se mettent en place.

 

Il faut savoir qu’aujourd’hui les Associations d’Education Populaire sont menacées dans leur existence même par les réformes sarkozystes de l’Education Nationale. L’accès des jeunes à la citoyenneté, à la culture et aux phénomènes de société, sont plutôt perçues comme un danger que comme une avancée sociale par le gouvernement en place.

Le maintien des enfants et des adolescents dans l’ignorance de ce qui les attend permettrait alors de court-circuiter toute velléité de révolte. (Peut-être un jour verrons-nous des tentatives pour faire disparaître complètement l’école laïque et l’obligation de scolariser nos enfants. Adieu Jules Ferry…

 

Je vous donne le lien signer la pétition que ces associations, dont l’action est indispensable dans la vie citoyenne,  ont lancée.

 

http://www.pourleducation.fr